Les chiffres romains de 1 à 100

Les chiffres romains de 1 à 100 expliqués de manière simple

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27 28 29 30
31 32 33 34 35 36 37 38 39 40
41 42 43 44 45 46 47 48 49 50
51 52 53 54 55 56 57 58 59 60
61 62 63 64 65 77 67 68 69 70
71 72 73 74 75 76 77 78 79 80
81 82 83 84 85 86 87 88 89 90
91 92 93 94 95 96 97 98 99 100

La séquence des chiffres romains 1-100

À l'exception du "V", les lettres se suivent jusqu'à trois fois au maximum.

Pour mieux expliquer, je propose les numéros 39 "XXXIX" et 89 "LXXXIX". Cela signifie que le "X" (le 10) peut se suivre un maximum de trois fois, c'est-à-dire "XXX", ce qui dans ce cas signifierait 30.

Si une lettre est inférieure à la lettre suivante, sa valeur est alors soustraite de la lettre supérieure qui la suit.

Par exemple IV=4, IIX=8.

Si, en revanche, une lettre ou un groupe de lettres suit une lettre de niveau supérieur, la lettre inférieure est ajoutée à la lettre supérieure précédente.

Par exemple VI=6, XII=12.

Un tiret au-dessus d'une lettre multiplie sa valeur par mille.

Une fois soustraite, elle est à nouveau ajoutée, mais parfois elle est laissée de côté. Même s'il y a une logique dans cette séquence de nombres, l'illogisme mathématique de cette logique empêche un calcul décent.